Your address will show here +12 34 56 78
NOTRE PROJET

Un tour d’horizon : Histoire du piano et ses problématiques

L’ancêtre direct du piano est le clavicorde, petit instrument à clavier, apparu probablement àla fin du XIVème siècle en Italie. Au début du XVIIIème, le pianoforte lui succède : inventé et construit par Bartolomeo Cristrofori, facteur d’instruments italien, il possède un mécanisme à marteaux. Perfectionné durant tout le siècle, il va attirer l’attention d’illustres compositeurs qui vont participer à son évolution et pour lequel ils écriront leurs plus belles pages : citonsJ.S Bach, W.A Mozart, L. Van Beethoven, puis F. Chopin ou encore F. Liszt au XIXème siècle. Vers 1860, le piano moderne voit le jour dans les firmes américaines de pianos Steinway.

[/vc_column_inner]

Depuis cette époque, un grand nombre de facteurs de pianos a vu le jour : on enregistre plus de 12 000 (source : Pierce Piano Atlas) marques différentes ! Le piano est un des instruments les plus joués au monde, mais au-delà des chiffres, c’est un instrument important, presque un membre de la famille, un meuble imposant et un peumagique, qui fait rêver petits et grands.Malheureusement, quand les enfants quittent le foyer, que plus personne ne joue, il reste ce meuble, trônant fièrement dans le salon. Les années passent, le piano, autrefois élément central de la maison, devient alors gênant, encombrant.

[/vc_row_inner][/vc_column_inner][/vc_row_inner]
Quelles solutions à l’heure actuelle ?

Les solutions qui s’offrent aux particuliers à ce jour sont loin d’être idéales : certains tentent de revendre l’instrument à bas prix sur internet, d’autre se résignent à l’amener à la déchetterie. Cette dernière solution peut se révéler douloureuse pour tous ceux pour qui le piano était « membre de la famille ». Sont donc détruits à jamais : ivoires, cuivre, laiton, bois précieux…

  • Text Hover
Passer un piano pour agir !

Ce projet avignonnais d’envergure nationale (ouverture prévue d’une antenne en Occitanie,dans la région de Toulouse) a pour objectif de récupérer tous ces pianos, afin de leur donner une seconde vie, et répondre ainsi aux problèmes rencontrés et précédemment cités. Les pianos que nous récupérons sont classés en deux catégories : ceux qui peuvent être réparés et restaurés, et ceux qui sont trop anciens ou abîmés pour être joués.


 

Les pianos pouvant être restaurés :

Réglés, accordés et remis en état par des professionnels engagés dans le projet, ils sont ensuite confiés à des familles, leur offrant ainsi la possibilité d’accéder à une pratique musicale pour une participation symbolique. Certains pianos sont également confiés à des organismes d’utilité publique (écoles,hôpitaux, maisons de retraite..). Le choix est fait en accord avec l’ancien propriétaire del’instrument.

[/vc_column_inner]
Les pianos trop anciens : 

Les pianos trop anciens : Injouables, ils vont être entièrement démontés, et chaque matériau va être répertorié, recyclé et transformé. En récupérant ces matériaux, nous leur donnons une seconde vie, sensibilisons le monde aux diverses possibilités de recyclage et limitons donc l’impact écologique. Nous comptons sur l’imagination et le talent de jeunes artistes qui voudront s’engager dans cette démarche humaine et écologique. Toute idée est bonne à prendre, notre association est donc ouverte aux talents qui souhaiteraient prendre part à cette aventure.

[/vc_row_inner][/vc_column_inner][/vc_row_inner]
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover
Autour de lieux inédits
Ce sera un lieu propice aux concerts, conférences, débats, mais également aux rencontres informelles, un moyen de libérer et démocratiser la culture. Ce lieu sera ouvert au public, nous espérons aussi mettre en place des visites scolaires.
Création d’un pôle culturel vivant

La culture est faite pour être partagée, elle est un vecteur de lien social, d’ouverture d’esprit et de tolérance. Elle doit donc être accessible à tous, et avec ce projet, nous voulons faire en sorte que chacun, quel qu’il soit, puisse avoir sa place.


C’est pourquoi nous créons à travers ce projet un lieu de vie et d’échange : ateliers, résidences d’accueil, café associatif vont voir le jour. Ce lieu unique rendra possible toute création, et les échanges culturels et humains seront favorisés.

Des chantiers de réinsertion

Sachant qu’un piano est composé de plus de 4000 pièces, le démonter entièrement représente un énorme travail. Il est donc indispensable de créer des ateliers où seront démontés les instruments, et où leurs pièces seront préparées pour être ensuite réutilisées(créations d’objets d’art ou du quotidien). A travers la culture et le travail manuel, notre association a la volonté d’aider des personnes en difficulté sociale, c’est pourquoi nous souhaitons que ces ateliers accueillent des missionset chantiers de réinsertion. Grâce à cet objectif, nous espérons aider à l’intégration ou la réintégration de ces personnes. Ces dernières seront hébergées sur place, créant ainsi un vrai lieu de vie, propice aux échanges et aux rencontres. Nous favoriserons les attitudes réceptives, ouvertes et attentives, afin de préserver au mieuxce lieu que nous souhaitons convivial et chaleureux.

Résidence d’artistes

Pour que ce projet de chantier de réinsertion ait un vrai sens éthique et solidaire, nous pensons qu’il est important que ces personnes établissent des liens et puissent échanger avec les artistes en résidence, et qu’ensembles ils concrétisent des projets.

×

Suivez-nous sur Facebook